Blog Acensi
Illustration Certification

Retour d’expérience sur la certification en gestion de projet PMP de PMI

La certification en gestion de projet PMP est la plus prestigieuse dans le domaine.
Elle est adaptée aussi bien aux projets SI qu’aux projets fonctionnels.
Je souhaite à travers cet article, partager avec vous les étapes que j’ai suivi pour préparer l’examen de certification, constituer le dossier de candidature et vous faire part de quelques conseils pour le passage de l’examen.
 

Description de la certification et ses prérequis

  1. PMP, qu’est-ce que c’est ?

Project Management Professional (PMP) est une certification mondialement reconnue en gestion de projet qui fait de plus en plus office de référence dans le domaine.
Ce programme d’accréditation est géré par le Project Management Institute (PMI), une organisation nord-américaine à but non lucratif qui publie tous les 4 ans une nouvelle version du PMBOK (Project Management Body Of Knowledge), un corpus des dernières bonnes pratiques en matière de gestion de projet
 

  1. Prérequis pour la certification

Pour obtenir la certification PMP, il faut satisfaire les trois critères suivants :

  • Faire partie de l’une de ces deux catégories :
  1. Catégorie 1 : 4500 heures (3 ans) de gestion de projet pour les titulaires d’un BAC+4 et plus
  2. Catégorie 2 : 7500 heures (5 ans) de gestion de projet pour les titulaires d’un BAC+2 /Bac+3

NB : Pour les niveaux inférieurs à Bac+2 avec un faible nombre d’heures d’expérience en gestion de projet, il est recommandé de passer la certification CAPM (Certified Associate in Project Management) la « petite sœur » de la certification PMP.

  • Suivre une formation de préparation à la certification PMP d’au moins 35 heures dispensée par un organisme agréé et mis en place par ACENSI.
  • Réussir l’examen de certification, un QCM de 200 questions en 4 heures (N.B. PMI ne communique pas le nombre minimum de réponses justes pour obtenir la certification).

Il y a quelques années, PMI communiquait le taux de 78% de bonnes réponses pour réussir l’examen. Mais depuis 2013, aucune indication sur le nombre de bonnes réponses nécessaire pour réussir l’examen n’est communiquée. C’est une stratégie de PMI de pousser les candidats à se préparer au maximum et à avoir dans leur vision l’objectif de 100% de bonnes réponses.
La certification est valable 3 ans et peut être renouvelée par une formation continue en gagnant 60 PDUs (Personal Development Unit).
Un PDU est égal à 1 heure d’une activité planifiée de développement professionnel structuré.
Les PDU peuvent être obtenus par différentes manières : suivre des formations en lien avec la gestion de projet, assister à des séminaires, participer à des ateliers thématiques, participer à des travaux ou rédiger des articles pour le compte des communautés de Chefs de Projet.
 

  1. les étapes à suivre pour la certification

Nous pouvons dénombrer 5 grandes étapes avant de se lancer dans l’aventure PMP :
1ère étape : réfléchir mûrement au projet de préparation de la certification.
L’obtention de la certification nécessite une forte volonté et un investissement personnel conséquent en termes de temps et d’énergie. Pour ma part, j’ai mis 150 heures à préparer la certification entre exercices, examens blancs et lecture de la documentation.
 
2ème étape : trouver un organisme de formation pour effectuer les 35 heures de préparation au PMP. L’Acensi Learning Center s’occupera de cette démarche.
NB : En règle générale, le financement de la formation peut se faire via le budget de formation de l’entreprise ou via votre CPF (Compte Personnel de Formation).
 
3ème étape : s’inscrire sur le site PMI.ORG en apportant la justification d’avoir suivi les 35 heures de formation PMP (en général l’organisme de formation effectue cette opération pour le compte des candidats) et en complétant les informations nécessaires pour justifier du nombre d’heures d’expérience en gestion de projet.
NB : PMI effectue d’une manière aléatoire un audit de dossiers pour demander des justificatifs des expériences professionnelles déclarées.
 
4ème étape : Prendre le temps nécessaire pour préparer l’examen.
 
5ème étape : après avoir choisi votre date de passage de l’examen vous pouvez vous inscrire sur le site Parametric.
 

Retour sur ma propre expérience et quelques précieux conseils

Lire, lire, lire… et s’exercer

La certification PMP nécessite la mémorisation de beaucoup d’informations issues soit du livre de référence PMBOK soit des différents livres de préparation à l’examen.
Je vous explique dans cette partie comment j’ai procédé.
–  PMBOK : ce corpus, dans sa dernière version (6ème depuis Janvier 2018) est le livre de référence utilisé par PMI pour concevoir les 200 questions du QCM. Le corpus comporte un ensemble de bonnes pratiques et de techniques rattachées à des groupes de process, au nombre de 10 : Intégration, Communication, Echéancier, Coût, Ressources Humaines, Qualité, Parties Prenantes, Périmètre, Risques, Approvisionnement.
Il est recommandé de lire le PMBOK au moins 3 fois afin de mieux comprendre et intégrer les process et de surtout prendre des notes de synthèse permettant de réviser d’une manière efficiente les notions les plus importantes.
NB : Le PMBOK est fourni en version papier par l’organisme de formation.
 
Exemples de supports pour compléter votre préparation :
Rita Mucahy’s ’PMP Exam Prep’ : c’est le livre de référence pour préparer la certification. Il comporte une description plus simple des process ainsi que des QCM pour chaque groupe de process.
NB : Le Rita Mucahy’s ’PMP Exam Prep’ est fourni en version papier par certains organismes de formation sinon vous pouvez trouver une version pdf sur internet
–  D’autres Annales : pour s’exercer il existe une multitude de livres ainsi que des applications mobiles ou des sites internet.
 
Ci-dessous celles que j’ai utilisées :
* les livres :
Oliver Lehmann ‘175 PMP Sample Questions’
Kim Heldman ‘PMP Project Management Professional Exam Study Guide’
 
* les sites internet :
http://www.preparepm.com/mock1.html
http://pmpexamforfree.com
http://www.mypmllc.com/project-management-resources/free-pmp-exam-questions
https://pmstudycircle.com/2016/11/free-pmp-exam-sample-questions
 
*les applications mobiles :
PMP Exam Prep – Free
PMP Pocket Prep
PMP PMI Exam Prep 2018
 

Quelques précieux conseils pour la préparation

  • La langue de l’examen est l’anglais, il faut donc avoir un niveau correct ou du moins, être capable de comprendre des questions complexes en anglais.Toutefois, il est possible de demander une version traduite dans différentes langues dont le français depuis quelques années.
  • De mon côté, j’ai commencé la préparation à l’examen au mois de juillet pour un passage de l’examen le 13 Novembre.  Ma préparation était presque quotidienne avec une forte accélération pendant les 4 dernières semaines avant l’examen. Il faut prévoir une charge totale de travail de 150 heures.
  • Il faut effectuer des examens blancs sur 4 heures pour prendre en compte les facteurs fatigue, concentration et motivation
  • Le pourcentage de bonnes réponses que vous pouvez avoir pendant les exercices ou pendant les examens blancs est un bon indicateur sur votre aptitude à réussir l’examen ou non. 75% ou plus de bonnes réponses voudrait dire que vous êtes prêt pour l’examen.
  • J’ai effectué au total plus de 2 000 questions, donc faites en le maximum !
  • Fixer rapidement votre date d’examen car cela vous permettra de poser un jalon et de planifier votre emploi du temps de révision en conséquence. Vous avez la possibilité de réserver un créneau pour l’examen 3 mois à l’avance.

 

Le jour de l’examen

Le jour J, l’examen se passera dans le centre Parametric dans le 18ème arrondissement si vous souhaitez le passer dans la région parisienne. En effet, d’autres centres existent en province.
Compte-tenu de la durée importante de l’examen, il est important de se reposer la veille. Vous pouvez choisir le créneau du matin ou celui de l’après-midi en fonction de vos préférences.
Les conditions de passage de l’examen sont assez strictes : vous êtes filmé tout au long de l’examen, vous ne pouvez avoir avec vous ni nourriture, ni eau, ni crayon, ni papier, ni montre, ni aucun document.
Sachez que si vous prenez une pause pendant l’examen, le temps continue de tourner et vous perdrez des minutes précieuses, surtout que lors du retour de la pause vous devrez signer une attestation et vous serez fouillé de fond en comble (l’examinateur vérifiera même que rien n’est caché dans vos poches ou dans vos chaussettes !)

Ma stratégie pendant l’examen

  1. J’ai commencé par répondre aux questions courtes et faciles et j’ai laissé les questions verbeuses et compliquées pour la fin. En effet, vous pouvez retourner vers les questions auxquelles vous n’avez pas répondu
  2. Les questions du PMP sont ‘situationnelle’ c’est-à-dire quelle vous mette dans un cas concret dans lequel vous devriez choisir la meilleure solution
  3. Dans PMP, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, en fait il faut trouver ‘la meilleure réponse’ (the best answer)
  4. Il faut faire en sorte de bien gérer son temps car on manque rapidement de temps pour finir l’examen. En théorie vous avez 1 à 2 minutes par question
  5. Le résultat vous sera communiqué quelques instants après avoir terminé l’examen.

 
Enfin, j’espère que ce retour d’expérience vous sera utile dans votre préparation de ce beau challenge qui enrichira vos connaissances en gestion de projet et apportera une réelle valeur ajoutée à votre parcours !

6 commentaires

Pourquoi ce blog ?

Pour permettre à nos consultants et experts techniques de partager leurs connaissances et retours d’expérience autour des sujets qui les passionnent. Ce blog, intégralement écrit par eux, a pour vocation d’être un véritable lieu d’échanges et d’apprentissage.

Alors n’hésitez pas à commenter nos articles pour rejoindre la conversation !

Une suggestion ?

Si vous avez des idées pour améliorer ce blog, nous sommes à l’écoute de vos remarques. Vous pouvez nous écrire via le formulaire de contact qui se trouve en bas de page.

Bonne visite !