Blog Acensi
Photo Microsoft Expériences 16

Microsoft experiences'16 dans les yeux d’un développeur « FullStack » – Partie 1

Changement de nom pour la messe annuelle de la célèbre entreprise. Exit les tech.days, bienvenue aux Microsoft experiences édition 2016. Plus une manœuvre stratégique à mon sens, qu’une réelle volonté de changer d’appellation, Microsoft semble vouloir mettre de nouveau en avant sa volonté de changement et d’ouverture au monde.
C’est donc l’occasion pour moi, jeune développeur front-end et back-end (fullStack au sens Web 2.0), d’assister à la deuxième journée de cette grande « célébration » pour la toute première fois. Journée dédiée aux développeurs et aux professionnels de l’IT, contrairement à la première journée qui s’adressait au secteur business.
Je vais donc tenter – avec plaisir – de vous faire revivre cette journée à mes côtés. Mon point de vue sur cette journée n’engageant que moi et restant totalement subjectif, je vous invite à aller découvrir les sujets dont je vais vous parler ici pour vous faire votre propre opinion, sur le site https://experiences.microsoft.fr/.

Petite présentation

Moi c’est Stanislas, jeune développeur de 25 ans. J’ai effectué mes premières années au sein d’une WEB Agency/SSII Orléanaise pour finalement intégrer ACENSI en 2016. Actuellement, j’exerce mes modestes talents sous un environnement majoritairement JAVA (Jahia et site web J2EE) en tant que développeur/intégrateur avec une part de pilotage de projet. Avec des compétences à l’exact opposé des environnements Microsoft, ma présence sur le salon peut paraître étonnante mais ce dernier ne s’adressait pas exclusivement aux développeurs Microsoft et proposait un certain nombre de conférences pour les développeurs WEB.

La grande Plénière : des applications, des bots et du Cloud

8h28, arrivée en gare d’Austerlitz en provenance d’Orléans.  La cérémonie d’ouverture prévue pour 9h30 – la grande Plénière – n’attendra pas.
9h40, je débarque dans le Palais des Congrès. Grande première pour moi. C’est beau. C’est propre. C’est chic. C’est accueillant.

Office 365 StaffHub, une application pour planifier et interagir

Sur scène, Nicolas Gaume en maître de conférence présente une nouvelle application : Office 365 StaffHub. À la croisée du calendrier d’Outlook et de Google Agenda, l’application permet de gérer des plannings et d’interagir avec des collaborateurs. Petite démo de l’outil, ajout d’un rendez-vous, puis un chat directement dans l’application entre deux collaborateurs. L’un sur son smartphone, l’autre sur son ordinateur. Echange du rendez-vous entre les deux. La démonstratrice, Kamaly Sammandamourthy, passe le relais à Isabelle Daviaud d’AccorHotels dont les équipes travaillent en collaboration avec Microsoft pour intégrer l’application dans plusieurs hôtels du groupe. Le produit étant actuellement en test, Isabelle présente son utilisation et comment AccorHotels participe activement à l’évolution de StaffHub.
Agenda 29 mai à 4 juin 2016
Application - My Shifts

Interactions entre Bots et utilisateurs

S’ensuit une présentation d’un des grands sujets de ces Microsoft Experiences, les Bots. Marc Champsaur d’AccorHotels décrit une utilisation d’un Bot avec l’appli EasyJob où le Bot se charge d’aller trouver les annonces qui peuvent potentiellement intéresser son utilisateur. Vient la démonstration. Mise en place d’un « helloworld » à l’aide de Microsoft Bot Framework par Sébastien Pertus. La techno a l’air simple à mettre en place. Mais à ce moment-là, j’ai des doutes sur son utilité hormis de simplifier et automatiser certaines interactions entre une source de donnée et l’utilisateur. Deuxième exemple présenté et un peu plus complexe : ajout d’un système d’authentification et mise en place d’un système « d’intention ». Je vais m’attarder sur ce système d’intention car c’est ce qui pour moi m’a semblé le plus intéressant au cours de cette présentation.
Derrière ce terme un poil barbare, se cache toute la mécanique d’apprentissage et d’interaction entre le Bot et son utilisateur. Comment faire pour que mon Bot sache quelle tache il doit accomplir lorsque je lui donne un ordre ou que je lui pose une question ? Comment celui-ci va-t-il interpréter la demande suivante : trouve-moi le fichier « contrat.txt ». Va-t-il me donner le même résultat si je lui dis : peux-tu me trouver le fichier texte contrat ?

De la première intention au deep learning

La solution : un service mis à disposition par Microsoft et appelé Luis. Luis est une application web qui semble être interfacée au Bot. Le présentateur nous montre qu’il a créé une intention « SearchItems » dont l’objectif est de trouver des fichiers sur son onedrive. Dans cette intention, le démonstrateur a saisi une grande quantité de questions dont l’objectif est d’exécuter la même tâche : trouver un fichier sur onedrive. C’est ainsi qu’à l’aide d’une succession d’interactions et de questions réponses, Sébastien obtient le fichier désiré. Grâce à du deep learning, le bot sera capable d’interpréter les futurs questions/ordres et d’en déduire la tâche à accomplir.
Puis vient la phase de déploiement, autre point que mettra en avant Microsoft au cours de cette conférence à travers toutes les interactions disponibles au sein de ces services et d’Azure. Il est possible en quelques clics de brancher son bot sur une grande quantité de services de messagerie ou de tchat tel que Skype, Slack, Facebook Messenger etc.
Conversation avec prise de RDV

Xamarin pour la multiplicité des OS… et des tests !

Après la démonstration, Nicolas, notre hôte, conclut la première partie avec les membres d’AccorHotel et annonce Gilles Sabatier et Philippe Ensarguet d’Orange Business Services. Ceux-ci sont venus présenter, comme AccorHotels, l’intégration des produits Microsoft au sein de leur entreprise, notamment Xamarin.
Xamarin est un environnement de développement qui permet d’utiliser le langage C# de Microsoft pour créer notamment des applications mobiles Android, iOS et bien entendu Windows Phone. Xamarin est intégré dans Visual Studio : je suis resté assez surpris des outils fournis pour effectuer des tests. Que ce soit la possibilité de déployer directement sur un Mac pour émuler IOS. Mais également du service de test dans le Cloud chez Xamarin avec plus de vingt périphériques physiques disponibles pour tester l’application. Le tout, avec un compte rendu de ces tests. Je n’aborderai pas tous les détails mais j’ai pu découvrir, grâce à cette conférence, un produit qui me semble vraiment très complet et gratuit.
Aperçu Application

Clôture de la conférence sur les « méga » datacenters Azure

Suite à cette présentation, arrive sur scène « la superstar » de cette conférence, Scott Guthrie, vice-président exécutif. Ici pour parler de la plateforme Azure et de la mise en avant du Cloud, technologie d’avenir d’après lui. Je ne me suis jamais vraiment intéressé aux offres cloud, d’une part car je considère, peut-être à tort, que celles-ci sont énormément orientées entreprise et très peu pour les particuliers. Mais également sans grand intérêt pour ces derniers. Cependant, je ne sais pas si c’est le discours bien rodé de Monsieur Guthrie, mais j’ai trouvé les produits très complets et assez conséquents. Et comment ne pas tomber sous le charme après la vidéo des datacenters style trailer Hollywoodien avec une musique épique (voir 49min50 dans le replay de la conférence) ?

Plus d’informations :

Fiche de la conférence plénière Jour 2 : https://experiences.microsoft.fr/Event/session/pleniere-journee-technique/e1d23fd1-ca41-e611-80c3-000d3a222f59
Replay de la conférence plénière : https://youtu.be/ikju_cJTbac

 « L’internet des objets se construit maintenant »… Quid de la sécurité ?

Après un petit passage au stand ACENSI dont l’animation battait son plein auprès des participants, direction la salle 352B pour découvrir le développement d’un Bot de A à Z. Un étage plus haut, mauvaise surprise. Petite salle pouvant accueillir au bas mot 150 personnes. Microsoft a sous-estimé l’impact de la mise en avant de cette technologie lors de la plénière. Ce n’est pas 150 curieux qui veulent assister à la conférence mais plutôt 300. Je me suis donc rabattu sur une autre conférence sur l’internet des objets : « L’internet des objets se construit maintenant ».
L’objectif de la conférence était de voir comment transformer des objets non connectés en objets connectés. D’industrialiser le processus et d’aborder le futur. Cette conférence m’a interpellé sur un sujet, peu abordé, quid de la sécurité ?
Et alors que je finis d’écrire la première partie de cette article, un événement récent confirme mes doutes. Le vendredi 21 octobre a eu lieu l’une des plus grandes attaques par DDOS (distributed denial of service attack) visant un leader des fournisseurs DNS. Cette attaque s’est appuyée notamment sur le malware Mirai et un réseau de botnet composé majoritairement d’objets connectés non sécurisés.
Cet événement a confirmé mes craintes : j’espère qu’à l’avenir les constructeurs feront preuve d’un peu plus de prudence !

Plus d’informations :

Fiche de la conférence « L’internet des objets se construit maintenant » : https://experiences.microsoft.fr/Event/session/linternet-des-objets-se-construit-maintenant/1378b354-8043-e611-80c3-000d3a222f59
Replay de la conférence : https://danvy.tv/microsoft-experiences-live-360-ricoh-theta/

Mon après-midi aux Microsoft Experiences sera entièrement consacrée au Web d’aujourd’hui et de demain et surtout à Node.js.
Retrouvez-moi bientôt sur le blog pour la deuxième partie de cet article !

Ajouter un commentaire

Pourquoi ce blog ?

Pour permettre à nos consultants et experts techniques de partager leurs connaissances et retours d’expérience autour des sujets qui les passionnent. Ce blog, intégralement écrit par eux, a pour vocation d’être un véritable lieu d’échanges et d’apprentissage.

Alors n’hésitez pas à commenter nos articles pour rejoindre la conversation !

Une suggestion ?

Si vous avez des idées pour améliorer ce blog, nous sommes à l’écoute de vos remarques. Vous pouvez nous écrire via le formulaire de contact qui se trouve en bas de page.

Bonne visite !